Mon avis sur les applications de rencontre

Quand on a été addict pendant des années au porno et à la masturbation et que l’on décide d’arrêter, il se passe souvent quelque chose d’assez surprenant d’un point de vue psychologique. Cela m’est personnellement arrivé comme à un bon nombre des membres de mon programme de coaching qui sont célibataires et qui, depuis qu’ils ont diminué ou arrêté le porno, ils ressentent tout d’un coup des envies d’être en contact ou d’avoir un rapprochement avec une ou un partenaire.

Et ce qui est intéressant c’est que généralement ces mecs ne vont pas se mettre tout d’un coup à aller faire des tas de rencontres en dehors de chez eux ou à sortir plus que d’habitude. Généralement, ce qu’ils vont faire, c’est aller s’inscrire sur une application de rencontre et chercher à rencontrer des partenaires.

Mais le problème, c’est que la plupart ne trouvent pas dans les applis de rencontres de la satisfaction et de l’enrichissement personnel. Au contraire j’ai remarqué qu’ils y trouvent plutôt de la frustration, de la colère, de la tristesse, bref beaucoup de sentiments inconfortables. C’est de donc de cela que je veux parler aujourd’hui.

J’aimerais vous partager mon avis et mon point de vue sur l’utilisation des applications de rencontres chez les hommes étant addict au porno et à la masturbation et cherchant à s’en libérer.

Avant de commencer, je veux que vous sachiez que je ne veux pas faire de généralités à propos des sites de rencontres. Je ne veux pas mettre dans le même panier tous les sites de rencontres qui existent parce que bien que j’aie déjà testé une ou deux applications dans le passé, je ne les connais pas toutes. Je peux comprendre qu’elles ne fonctionnent pas toutes de la même façon, donc ce que je vais dire dans cette vidéo ce seront des concepts assez globaux qui touchent je pense un bon nombre des sites de rencontres qui existent.

Mais si jamais vous avez eu une expérience différente de ce que je vais vous dire n’hésitez pas à partager cela dans l’espace commentaire. Juste avant de parler des sites de rencontre, vous vous rappelez je vous ai parlé que l’on pouvait ressentir la sensation d’avoir envie de contact et de rapprochement avec un ou une partenaire lorsque l’on diminue ou que l’on arrête de se masturber devant du porno.

J’aimerais m’arrêter 2 secondes là-dessus pour vous expliquer d’où cela peut provenir. La première des choses à comprendre c’est que ce sentiment n’apparait pas par hasard lorsque l’on arrête le porno.

En fait il est très probable qu’il ait existé mais que vous ne le ressentiez pas car vous vous masturbiez trop régulièrement pour vous en rendre compte. Lorsque vous éjaculez régulièrement devant du porno vous libérez trop souvent de la prolactine, ce qui fait diminuer la sensibilité de vos récepteurs à la testostérone, ce qui fait globalement baisser votre testostérone et donc votre libido. La conséquence c’est que vous n’êtes pas forcément très attiré par la réalité et vous tendez à croire que finalement le porno pourrait suffire à satisfaire votre vie sexuelle.

A l’inverse, en arrêtant ou en diminuant le porno et la masturbation, vous regagnez de la testostérone, vous regagnez votre libido. Sauf que comme vous êtes habitué à vivre avec un niveau faible de testostérone, que vous n’êtes pas habitué à vivre avec des niveaux stables de testostérone sur des périodes de plusieurs jours ou semaines, vous ressentez alors de nouvelles sensations, vous ressentez les effets de la testostérone sur le cerveau et le corps. Et vous l’aurez probablement compris, l’un des effets de la testostérone est de vous pousser à trouver un ou une partenaire pour vous reproduire d’un point de vue biologique.

C’est pour cette raison que vous ressentez l’envie de vous connecter ou de faire l’amour avec une ou un partenaire dans la réalité. Puisque vous ne vous videz plus dans la masturbation et le porno et que vous avez décidé que vous ne vouliez plus le faire, votre corps et votre cerveau vont vous pousser naturellement à ressentir ces envies “primitives” de vous accoupler.

Et pour quelqu’un qui vit dans notre société moderne et qui n’a pas l’habitude cela, l’une des premières choses qu’il peut être tenté de faire, c’est d’aller s’inscrire sur un site ou une application de rencontre. Personnellement, j’ai utilisé ce type de service et j’avais une relation assez particulière avec les applications de rencontres, dans le sens où je faisais un peu le yoyo.

Un jour je m’inscrivais, puis une semaine plus tard je me désinscrivais, puis 1 mois plus tard je revenais, etc… J’y allais en pensant que cela allait rendre ma vie affective et sentimentale meilleure, que j’allais probablement faire des rencontres et que potentiellement j’allais rencontrer une femme qui allait vraiment me plaire.

Mais la vérité c’est que les applications de rencontres appauvrissaient plus ma vie qu’elles ne l’enrichissaient. Je me rappelle qu’il y avait toujours deux phases dans mon utilisation des applis de rencontres.

La première se déroulait avant que je m’inscrive et pendant les premiers jours durant lesquels je ressentais beaucoup d’enthousiasme et de satisfaction de voir que je “plais” à des filles avec qui je match et à l’idée d’imaginer les rencontres que j’allais faire. La seconde phase, c’est lorsque j’y suis resté un assez bon nombre de jours pour que je commence à ressentir de la frustration, de la colère et de la tristesse.

Pourquoi, parce que je constatais que la plupart des filles que je contactais ne savait pas vraiment ce qu’elles faisaient ici, ou bien qu’elle eût apparemment fait vœux de silence et ne me répondaient pas. Je constatais aussi que la plupart de mes discussions ne menaient à aucune rencontre ou bien le peu de rencontres que je faisais ne s’avéraient pas être des bonnes expériences.

Donc finalement, j’étais sur une application de rencontre et je me sentais encore plus frustré et seul que sans y être. Avec du recul j’ai en fait compris que j’y allais dans des périodes difficiles de ma vie sur le plan personnel mais aussi dans les périodes vides sur le plan affectif et sentimental de ma vie.

Et si l’on cumule la frustration ressentie et le fait d’être sans cesse exposé à des profils de femmes qui postent leurs meilleures photos, on arrive très facilement à comprendre que c’est un endroit idéal pour être tenté d’aller sur masturber devant du porno. C’est pour ces raisons qu’il y a un moment où j’ai décidé que c’était fini, que j’allais arrêter ça et que j’allais faire face au célibat, à la solitude et que j’allais me bouger le cul pour aller provoquer des rencontres et des opportunités dans la vraie vie.

Et c’est ce que je vous conseille aussi de faire parce que le porno déconnecte de la réalité, et en un sens les sites de rencontres aussi. Les sites de rencontres font à mon sens partie de la matrice porno. Je ne dis pas que c’est de la pornographie, ce que je veux dire c’est que l’état d’esprit et les comportements que l’on va avoir dessus sont pour une grande partie très similaire à ce que l’on retrouve dans le porno.

On passe de profils en profils comme si l’on consultait un catalogue ce qui réduit les hommes et les femmes en simples objets de consommations et on recherche la séduction facile et le rapport sexuel rapide.

Donc ce sont des comportements étroitement liés avec la matrice porno qu’il faut d’après moi éviter si l’on veut pouvoir aussi tirer un trait sur son addiction au porno. Au contraire, il vaut mieux privilégier le contact et le rapport humain pour retrouver un équilibre psychologique et reconstruire des connexions neuronales plus saines et plus ancrées dans la réalité. J’ai vraiment remarqué que les applications et les sites de rencontre sont pour un bon nombre d’entre eux des lieux de validation sociale et de gonflage d’égo et d’estime e soi.

Finalement comme le porno, c’est l’endroit parfait pour se revaloriser et se sentir bien lorsque cela ne va pas dans notre vie. Mais le problème, c’est que ce réconfort est de court terme et surtout superficiel. Il ne vous apprend pas à bâtir en vous une véritable confiance et estime de vous-même. Alors bien-sûr vous pouvez utiliser les applications de manière plus décontractée et moins focalisée sur le fait de conclure ou de coucher avec une personne.

C’est évidemment cet état d’esprit que je vous conseille si vous êtes sur des sites de rencontre et que je vous conseille aussi d’appliquer dans la vraie vie. Parce que ce qui peut faire souffrir les hommes sur les applications de rencontre c’est bien souvent le cocktail “idéalisation des femmes” et “blessure du rejet” que l’on retrouve aussi dans la réalité.

Et de mon point de vue, ce qui fait majoritairement souffrir, c’est le fait d’aller sur les applications de rencontre dans l’attente de rencontrer absolument quelqu’un. Comme on désir quelque chose et que l’on ne le trouve pas : on souffre.

Maintenant sachez une chose, je ne suis pas là en train de vous dire d’arrêter les applications et sites de rencontres parce que de mon expérience cela ne s’est pas super bien passé. En revanche ce que j’aimerais que vous fassiez à partir de maintenant, si vous allez sur des sites de rencontre et que vous ressentez qu’être dessus cela vous fait plus de mal que de bien, posez-vous les questions suivantes : Qu’est-ce qui me pousse au fond de moi à y aller ? Quels véritables bénéfices ai-je à aller sur ces applications ?

Pour ma part, dans le passé lorsque je m’étais posé ces questions, je me rappelle avoir répondu que j’étais attiré par les applications de rencontre dans les périodes où je me sentais seul, un peu déprimé, en manque d’opportunité avec les femmes et le fait d’aller sur ces applications me permettait de me revaloriser et de rebooster mon estime et ma confiance en moi en voyant que je match avec des femmes donc ce qui signifie que je leur plais potentiellement.

Mais tous ces bénéfices étaient évidemment factices et prenaient effet uniquement sur le court terme car ils étaient rapidement contre balancés par les aspects négatifs des applications de rencontre dont on a parlé juste avant.

Dans le passé, j’utilisais donc les applications de rencontres comme un moyen de me sentir mieux face à ma solitude et ma situation de célibataire.

Je vous rappelle que vous pouvez dès maintenant rejoindre gratuitement ma formation gratuite dans laquelle je donne des tas de conseils et astuces pour réussir à sortir totalement de votre addiction au porno et à la masturbation, ou si vous n’avez pas le temps et que votre problème est urgent vous pouvez réserver un appel avec moi dans lequel on va faire le point sur votre situation afin que je vois si je peux vous aider et que je vous guide vers une solution adaptée à votre situation.

Gardez le cap sur vos objectifs !

Théo Moreau