Les DANGERS du PORNO chez les ADOLESCENTS

En regardant un reportage sur les effets de la pornographie sur les enfants et les adolescents, je suis tombé sur l’interview d’un gynécologue à qui on demandait “quelles sont les questions que les enfants et les adolescents vous posent lorsque vous intervenez dans les écoles”.

Et curieusement il a parlé d’un sujet sur lequel les enfants et les adolescents posent de plus en plus de questions.

Ils se questionnent de plus en plus sur le sexe en groupe, le sexe à plusieurs.

Je ne sais pas quel âge vous avez et si vous avez passé votre enfance ou votre adolescence avec le porno ou non, mais ce qui est sûr c’est que, quand on est un enfant ou un adolescent et que l’on découvre sa sexualité de manière naturelle et sans pornographie, le sexe en groupe c’est bien la dernière chose qui nous vient à l’esprit lorsque l’on se questionne sur la sexualité.

Vous l’aurez donc sans doute compris, le porno est malheureusement en train de transformer les représentations de la sexualité de toute une génération d’individus, hommes comme femmes, vers une conception du sexe propre à l’image que renvoi le porno.

J’ai moi-même été touché par le porno puisque j’ai commencé à en regarder dès l’âge de 13 ans et par un travail d’introspection je suis devenu conscient des influences et des changements que j’ai subi au fil des années dans mes représentations de la sexualité et dans mes comportements.

Mais aujourd’hui, je me rends compte que 13 ans c’est rien du tout comparé aux enfants qui découvrent désormais le porno à 10 ans, 9 ans, 8 ans, voire même en dessous.

Je ne suis pas le seul à être sensible à ça, d’ailleurs, vous en avez sûrement entendu parler, l’état recherche des solutions pour bloquer l’accès des sites porno au mineurs en instaurant un système d’identification.

Et par rapport à ce fait d’actualité d’ailleurs, il s’est passé quelque chose qui m’a sidéré.

Il y a un sondage qui a été publié sur internet pour demander aux internautes s’ils étaient pour ou s’ils étaient contre la mise en place d’un système d’identification pour accéder aux sites porno.

Environ 60000 personnes avaient répondu lorsque j’ai vu le sondage, et tenez-vous bien, 57% d’entre eux qui ont répondu contre.

Ce qui signifie que 57% des personnes qui ont répondu au sondage sont contre le fait de mettre en place un système d’identification pour protéger les mineurs du porno.

Ce qui signifie que 57% des personnes sont d’accord avec le fait de laisser l’accès du porno aux mineurs.

Alors, j’ai deux théories qui expliqueraient ces chiffres.

La première c’est que toutes ces personnes ont les yeux rivés sur leur propre personnes et considèrent que ces mesures de sécurisation des sites pornos sont une attaque à leur droit à l’anonymat parce qu’on va leur demander de prouver leur identité lors de leur consultation de sites porno.

Et si vous avez été addict dans le passé ou que vous luttez encore contre le porno, vous savez à quel point regarder du porno c’est quelque chose que vous faites et vous ne voulez absolument pas que les autres sachent ce que vous faites.

C’est trop culpabilisant, c’est trop honteux.

La seconde théorie, c’est que les 57% sont soit des adultes, soit des adolescent ou enfants qui ne savent tout simplement pas que regarder du porno lorsque l’on est enfant ou adolescent c’est très nocif.

Eh bien justement, c’est le sujet de cet article, on va voir ensemble, études et preuves scientifiques à l‘appui qui seront dans la description, quelles sont les effets du porno sur les enfants et les adolescents.

J’ai fait le choix de me concentrer uniquement sur les hommes dans cette vidéo pour éviter de vous partager un contenu trop long et trop dense, mais j’aurai l’occasion de traiter le sujet des femmes si j’ai éventuellement des demandes.

Aussi, avant de commencer je voulais vous dire que si vous êtes actuellement un jeune adulte ou un adulte, que vous êtes addict au porno et que vous avez commencé à regarder du porno dans votre adolescence ou votre enfance, cette vidéo est très importante pour vous.

Pourquoi ? Parce que je considère que pour réussir à se libérer entièrement du porno, il est nécessaire de comprendre comment vous en êtes arrivé à être addict pour être davantage conscient des changements que le porno vous a apporté, pour comprendre qu’est-ce qui en vous a été construit par le porno.

Donc si vous êtes prêt, on est parti.

***

Pour commencer, je vais briser une croyance qui est souvent partagée, mise en avant et prise pour vérité en France et pourtant pour moi elle est complètement fausse.

On entend souvent que le porno c’est un accès à l’éducation sexuelle.

Que le porno, même si l’on a jamais eu de rapport, il permet d’apprendre des choses et d’être préparé pour sa future vie sexuelle.

Alors je vais être franc, mais pour moi, tout ça ce sont des conneries parce que le porno éduque oui, mais éduque à une vie sexuelle à 1000 années lumières de la réalité.

Est-ce que les anciennes générations avaient des gros problèmes dans leurs rapports sexuels alors qu’ils ne découvraient absolument pas la sexualité par le porno ?

Je ne pense pas.

Alors pourquoi aujourd’hui cela devrait être la norme de découvrir le sexe par le porno ?

Il faut comprendre que l’adolescence, c’est une période fondamentale dans la construction sociale, personnelle et sexuelle.

Durant cette période, un ado il recherche la conformité à des normes et vous allez comprendre juste après pourquoi je vous dis ça.

Vous savez, quand on demande à un ado qui regarde du porno est-ce que tu es conscient que le porno n’est pas la réalité, il va généralement répondre « oui oui je sais que ce n’est pas la réalité ».

Donc on se dit que s’il regarde du porno ce n’est pas grave car il pioche des informations en prenant du recul parcequ’il sait que ce qu’il voit ce n’est pas la réalité.

Ok.

Mais la vérité, c’est qu’un adolescent qui n’a eu aucune éducation sexuelle et qui n’a jamais eu de rapport sexuel, même s’il dit qu’il sait que ce n’est pas la réalité, puisqu’il ne connait pas la réalité dans sa propre expérience, le porno sera la seule réalité qu’il intégrera.

Vous me suivez ?

Pour un homme vierge, les normes du porno sont les seules normes auxquelles il pourra s’identifier.

Les normes du porno sont les seules qu’il suivra lorsqu’il passera à l’acte sexuel.

Et cet ancrage de norme est d’autant plus accentué par le fait que justement l’adolescence est une période extrêmement propice à l’identification et à l’acceptation de normes comme je vous le disais juste avant.

Un ado qui dit « je sais que le porno n’est pas la réalité » ne le dit pas car il l’a intégré et le comprend complètement, il le dit car on le lui a dit (probablement assez souvent et par une autorité pour qu’il s’en souvienne).

Mais ça ne signifie pas qu’il a assimilé le fait que ce n’est pas la réalité.

En plongeant dans l’univers infini du porno, un homme adolescent va donc s’imbiber de tous les codes et de toutes les normes que partage le porno, ce qui fait que ses représentations de la sexualité, des femmes, des hommes, des relations avec les autres, de l’intimité, bref tout va changer.

Le principal changement que le porno va opérer, c’est déjà de développer chez l’adolescent un intérêt sexuel excessif.

C’est pour ça que l’on remarque que les nouvelles générations sont de plus en plus tournées vers l’érotisation et la sexualisation et qu’on entend de plus en plus des histoires de sexe au lycée, au collège, voire même en primaire.

Aussi, le porno va influencer les adolescents à croire que les actes qu’ils voient dans les films comme le sexe anal et le sexe en groupe sont des comportements sexuels normaux dans la vie de tous les jours.

Un autre problème, c’est que le porno transforme certains adolescents en hommes qui craignent de ne pas être aussi virils ou capables de performer que les acteurs porno.

Et parce qu’ils commencent à se sentir inférieurs aux acteurs porno, certains vont inconsciemment développer des stratégies de compensation.

Par exemple, en mettant en valeur les attributs qui aux yeux de la société les rend plus virils, donc ils vont chercher à développer leurs muscles, ils vont cultiver un caractère plutôt dominant avec les autres mais surtout avec les femmes et certains vont même devenir misogyne et violent avec les femmes.

Et pour être sûr d’être performant au lit, certains vont reproduire ce qu’ils voient dans les films, notamment dans le porno hard.

Ils vont pratiquer du sexe sans sentiment, bestial et brutal, uniquement centré sur le plaisir masculin.

Et ce que ces hommes vont rechercher, c’est la jouissance de la femme, non pas pour être satisfait du plaisir qu’elle prend, mais pour être satisfait de la performance qu’ils donnent et pour flatter leur propre égo.

D’ailleurs, les hommes qui regardent dès leur enfance ou leur adolescence du porno violent ont tendance au fil des années à soutenir des croyances sexistes et à avoir une plus grande tolérance de la violence sexuelle à l’égard des femmes.

Pour ce type d’homme, des phrases comme « c’est normal de maltraiter les femmes », « la femme est une chose sur laquelle on peut se défouler » ou encore « la femme aime se faire violenter » sont des croyances acquises et ancrées dans leur tête.

Pour les hommes qui n’ont sexuellement pas confiance en eux et qui n’ont pas de rapports sexuels, il va se créer un cercle vicieux très malsain.

Puisqu’ils n’ont pas totalement confiance en leurs capacités, ils vont combler cela en regardant du porno et en voyant les acteurs performer, ce qui va leur donner l’illusion qu’ils savent comme s’y prendre.

Mais évidemment, une fois qu’ils ont terminé leur séance de masturbation et qu’ils retournent à la réalité, ils voient que rien n’a fondamentalement changé, pire ils prennent conscience qu’ils n’ont pas de vie sexuelle, donc ils broient du noir.

Et pour combler ces émotions négatives et ce manque de confiance, qu’est-ce qu’ils vont faire ? Ils vont retourner regarder du porno.

La suite, vous la connaissez.

***

Dans cette première partie de l’article, je vous ai résumé les principaux changements des représentations sexuelles des enfants et des adolescents qui consomment du porno durant cette période.

Ces changements sont très rapides et très ancrés pour la simple raison que le cerveau est à cette période très influençable.

Maintenant, il faut bien comprendre que, dans la vie, tous nos comportements et attitudes sont influencées et guidées par nos croyances et nos représentations des choses, ce qui détermine à toutes les deux : notre façon de voir le monde.

Et selon notre façon de voir le monde, on va agir et penser différemment au quotidien.

C’est pourquoi maintenant je vais vous donner 10 comportements que les enfants et les adolescents, voire même par la suite les futurs adultes sont susceptibles de développer à cause des représentations qui sont nées de leur consommation de porno.

Lorsqu’un enfant ou un ado regarde du porno très tôt, il va être susceptible de faire certaines choses qu’il n’aurait probablement jamais fait s’il n’avait pas consommé de porno.

Je tiens quand même à être clair, ces comportements je dis bien qu’ils sont susceptibles d’arriver.

Cela ne signifie pas qu’ils arrivent obligatoirement.

D’un autre côté, le porno a favorisé le développement de ces comportements, mais ça ne prouve pas à 100% que si un ado n’avait pas regardé de porno il n’aurait jamais réalisé ces comportements.

Donc je vais vous lister les 10 principaux comportements causé par le porno à la suite :

1) Un enfant ou un ado qui regarde tôt du porno est plus susceptible de devenir sexuellement actif plus tôt que la moyenne. C’est pour cette raison que l’on entend de plus en plus des histoires de relations sexuelles chez des enfants de moins de 13-12-11 ans, voire même en dessous.

2) Il est plus susceptible de rechercher la diversité et la multiplicité de partenaires durant sa vie. Ce qui implique aussi qu’être en couple devient quelque chose de difficile pour la personne car elle a souvent des pensées sexuelles vers d’autres personnes que sa partenaire. O retrouve d’ailleurs aujourd’hui des mecs qui vont devenir infidèle ou qui vont aller consommer des escortes par exemple.

3) Il est plus susceptible de payer pour avoir des rapports sexuels. Il a plus tendance à normaliser et à banaliser cette pratique, même en étant en couple d’ailleurs comme je vous l’ai dit.

4) Il est plus susceptible d’avoir une utilisation compulsive du porno et de la masturbation. Le porno est ultra stimulant et accessible gratuitement et en 2 clics, c’est le cocktail parfait pour créer une addiction.

5) Il est plus susceptible de développer de l’anxiété chronique ou d’être dépressif. Ça c’est principalement dû au dérèglement hormonal créé par l’hyperstimulation que procure le porno mais aussi par le fait que l’éjaculation fréquente épuise fortement l’organisme.

6) Il est plus susceptible d’avoir des relations sexuelles anales ou simplement sexuelles avec des personnes avec lesquelles il ne ressent pas d’amour ou qui ne l’attire pas. Ces conséquences sont très liées au conditionnement du plaisir sexuel que créé le porno.

7) Il est plus susceptible d’avoir un degré d’intégration plus faible. Autrement dit la personne aura soit peu d’amis, soit ne sortira pas souvent, elle restera chez elle, elle évitera les contacts sociaux et elle se renfermera sur elle.

8) Il est plus susceptible d’avoir des problèmes de conduite et de développer des niveaux plus élevés de comportement délinquant. Ajouté à cela, il est plus susceptible aussi d’avoir et d’être excité par des comportements sexuels à risque, que ce soit le sexe sans préservatif, ou bien le fait de commettre des agressions sexuelles et de la violence sexuelle. Il a notamment été observé que lorsqu’il y a des histoires d’agression ou de violence sexuelle, l’auteur à généralement été exposé au porno durant sa vie. Un exemple populaire c’est par exemple le célèbre meurtrier Ted Bundy.

Aussi, il faut savoir que le porno est souvent utilisé par des personnes majeures, mais aussi par des mineurs pour préparer et attirer les enfants dans des relations d’abus sexuels.

9) Il est plus susceptible d’avoir une diminution des liens émotionnels avec les autres. Ça complète un peu le 7ème comportement qui parlait d’avoir un degré d’intégration plus faible. Une personne qui ne développe pas d’émotions ou de sentiments, que ce soit dans ses relations familiales, amicales ou amoureuses, il ne va pas particulièrement être attiré par le contact social.

10) Il est plus susceptible de développer des comportements sexuels spécifiques comme les sextapes, les nudes ou le revenge porn. Logique, lorsqu’un enfant ou un ado entre dans sa période de découverte de vie sexuelle et que ses premières expériences sexuelles (voire toutes celles d’après) sont virtuelles, il va naturellement, par conditionnement se diriger vers ce type de comportements sexuels, d’autant plus s’il est influencé par ses amis ou les personnes de son âge qui le font aussi.

Voilà je vous ai résumé les 10 principaux comportements qui sont susceptibles de se développer à cause d’une consommation précoce de porno.

Je sais pas si vous êtes sensible à tout ça, mais ça fait quand même pas mal de changements et si on prend un homme qui aurait ancré en lui ces 10 comportements on aurait quand même à faire à quelqu’un de très instable et désorienté.

***

Maintenant, si vous êtes encore en train de m’écouter ça signifie que le sujet vous plait et que vous y trouver de nombreuses informations enrichissantes.

Eh bien pour vous récompenser, je vais aller encore un plus loin dans les conséquences du porno sur les enfants et les adolescents.

Je vais vous expliquer les impacts directs sur leur cerveau, leur corps et leurs esprit.

Pour commencer sur le cerveau, le porno va avoir des effets traumatisants, déformant, abusifs.

Regarder du porno très jeune, ça laisse des marques profondes dans le cerveau, on pourrait même dire que ce sont des mini traumatismes, voir pour certains des traumatismes.

Qu’est-ce qu’il va se passer après que le porno ait laissé ses marques dans le cerveau ? Eh bien l’ado va alors construire sa sexualité en fonction de ces marques.

Sa sexualité elle va être filtrée par l’empreinte qui s’est faite dans son cerveau, ce qui va le transformer plus tard en un adulte avec des fantasmes déviants, violents ou fétiches, accompagné aussi de comportements sexuels spécifiques comme on l’a vu dans la partie précédente.

Ensuite, on observe chez un enfant ou ado qui regarde du porno très jeune que son cerveau développe une réduction du cortex préfrontal et une activation accrue des noyaux gris centraux.

Peu importe que vous soyez familier avec tous ces noms, vous avez juste à comprendre que le porno fait des dégâts dans le cerveau et compromet la fonction exécutive qui comprend la maîtrise de soi et qui favorise l’impulsivité ce qui provoque par la suite une addiction au porno, mais aussi laisse la porte ouverte à d’autres addictions.

C’est pour cela que lorsque l’on est addict à quelque chose on est aussi parfois addict à d’autres choses.

Pour les changements dans le corps, on observe que de nombreux hommes se plaignent de plus en plus de ne pas réussir à avoir des érections lors de leur rapports sexuels ou même lors de masturbation sans porno.

La dysfonction érectile elle existait déjà même avant le porno, mais elle était plutôt dû à des soucis physiologiques ou psychologiques.

Mais aujourd’hui, le porno provoque tellement de cas de dysfonction érectile qu’il a même été donné une appellation à ce nouveau problème que l’on nomme : la dysfonction érectile induite par le porno.

En parallèle, on retrouve aussi le problème que beaucoup d’hommes expérimentent, c’est le fait de ne pas réussir à avoir un orgasme lors de rapports sexuels.

C’est un problème qui frustre beaucoup d’hommes qui ressentent toujours le besoin de penser à du porno ou même dans certains cas de regarder du porno pour trouver un orgasme avec leur partenaire.

Il peut aussi y avoir le cas des hommes qui souffrent d’éjaculation précoce à cause de leur séances très courtes et régulières de masturbation devant du porno.

Maintenant, d’un point de vue psychologique, il est observé qu’un homme qui consomme tôt du porno et de façon régulière est plus susceptible de développer des hauts niveaux de dépression, des faibles niveaux d’estime de soi et il aura tendance à escompter les résultats futurs au profit de récompenses immédiates.

Voilà, on a fait le tour des principales conséquences du porno sur les enfants et les adolescents et donc aussi sur les jeunes adultes et les adultes.

Si vous avez commencé à regarder très jeune du porno, vous vous êtes probablement parfois reconnu les effets que j’ai donné et c’est normal.

Maintenant, évidemment je me dois de souligner qu’aujourd’hui il est primordial d’éduquer sexuellement ses enfants et de les prévenir des conséquences que l’utilisation du porno peut engendrer.

Cela en devient une urgence sanitaire pour le corps mais surtout pour le psychisme et pour la société.

Gardez le cap sur vos objectifs !

Théo

Les sources qui m’ont aidé à écrire cet article :

https://www.yourbrainonporn.com/relevant-research-and-articles-about-the-studies/pornography-and-adolescents-studies/

https://youtu.be/XvyejdlmKpE

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/08/09/les-hommes-ayant-commence-a-regarder-du-porno-tres-jeune-ont-plus-forte-tendance-a-la-misogynie/

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/10/13/parents-pourquoi-le-porno-est-mauvais-pour-votre-ado/