Comment le porno détruit ton couple (et ta vie sexuelle)

Je vais dire quelque chose qui va sûrement froisser certaines personnes qui vivent avec cette vérité depuis des années mais je me dois de vous le dire : le porno ne rendra jamais meilleure votre vie sexuelle que vous soyez célibataire ou en couple.

Je dis cela parce que je sais que beaucoup de personnes sont convaincues qu’elles sont devenues meilleures au lit grâce au porno.

Je sais aussi que certaines personnes, hommes comme femmes d’ailleurs, pensent que le porno améliore leur vie sexuelle en leur apportant une petite touche de piment.

Néanmoins, de nombreux retours d’expériences d’hommes et de femmes montrent clairement que consommer individuellement ou utiliser à deux la pornographie de façon régulière dégrade les relations et tend à détruire ces dernières sur le long terme.

Beaucoup pensent le contraire, et pourtant le porno n’améliore pas le sexe.

Peut-être que vous vous demandez alors : qu’est-ce qui améliore le sexe ?

Qu’est-ce que je peux faire pour que mes relations sexuelles deviennent meilleures et que mon ou ma partenaire soit davantage comblée ?

Il y a une chose primordiale que vous devez travailler et cultiver pour que vos relations sexuelles deviennent vraiment épanouissantes pour vous-même, mais aussi pour votre partenaire.

Et cela n’a rien à voir avec ceux qui pensent améliorer leurs compétences et avoir de l’expérience au lit parce qu’ils connaissent une position originale ou un geste spécifique qui va pimenter le rapport ou parce qu’ils ont des centaines d’heures de visionnage de porno.

Ces personnes ont justement oublié la base de la pyramide du couple et qui est aussi la clé pour améliorer ses rapports sexuels.

Et cette clé est ni plus ni moins que l’intimité.

L’intimité, c’est s’ouvrir et devenir plus vulnérable à l’autre, ce qui créé davantage d’attachement affectif, de proximité et de confiance entre les deux partenaires.

C’est l’intimité qui emmène à du sexe plus intense et plus transcendant.

Car il serait faux de croire qu’avoir un rapport sexuel avec une personne signifie avoir de l’intimé avec elle.

Et dans la majorité des pornos, tout ce qui est montré à l’écran c’est du sexe, pas de l’intimité.

C’est pourquoi, dans cet article on va voir ensemble les raisons pour lesquelles la pornographie vous empêche ou vous empêchera de vivre une relation de couple épanouissante sur le plan affectif, mais aussi sur le plan sexuel.

Restez bien jusqu’à la fin de cet article et vous saurez comment maximiser votre potentiel sexuel et vivre une sexualité épanouissante.

***

D’abord, il faut comprendre que le porno centre l’attention sur le physique et le matériel.

Je suis d’accord qu’il y a des tas de manières de pimenter la vie sexuelle, mais le plus fondamental des aspects qui est souvent mis de côté, c’est la connexion entre soi et la personne avec qui l’on fait l’amour.

C’est cette connexion qui apporte une sensation de fusion et de bonheur.

Alors bien-sûr, pour des rapports sexuels occasionnels sans être en couple, l’intimité est forcément facultative parce qu’il faut évidemment du temps pour créer cette connexion.

Et bien que je connaisse certaines personnes qui ont vécu des expériences d’un soir qui les ont transcendées et qu’elles se rappelleront toutes leurs vies, cela reste tout de même rare et cela concerne une minorité.

Le problème avec la majorité des pornos, c’est qu’au lieu de prioriser la connexion entre les partenaires, ils focalisent l’attention sur des scénarios, des positions spécifiques ou des pratiques sexuelles sur des parties du corps.

Et à force de regarder ce type de vidéo et d’être sans cesse concentré sur cet aspect des relations sexuelles, cela nous déconnecte de l’autre.

Il faut bien comprendre que la connexion avec un autre être humain c’est quelque chose d’inné, d’ancré et de câblé en nous.

Cette connexion est d’autant plus forte lorsque l’on est en couple avec elle ou que l’on vit avec.

Et certains scénarios, pratiques sexuelles ou certains types de pornographies sont des choses qui vont tirer sur ce câble et détacher la connexion avec sa ou son partenaire.

A force de regarder régulièrement du porno votre cerveau va se lasser et vous allez vouloir chercher du nouveau contenu, de nouvelles formes de pornographies pour retrouver de hauts niveaux d’excitation.

Vous allez commencer à vous orienter vers des vidéos de plus en plus choquantes ou déviantes et petit à petit vous allez devenir tolérant au point d’être habitué à regarder ces vidéos.

Ce qui pose un problème, c’est que votre partenaire ne peut pas changer aussi vite que votre cerveau peut le faire.

Elle reste la même personne, et en plus dans l’histoire elle n’a pas l’obligation de changer.

C’est pour cette raison que plus vous découvrez de nouvelles formes de pornographie et moins l’accent de vos rapports sexuels est mis sur la connexion avec votre partenaire.

Vous allez commencer à demander à votre partenaire de faire de nouvelles choses qu’elle ou il ne faisait pas ou vous allez directement prendre l’initiative de tester de nouvelles pratiques.

Mais votre partenaire n’a peut-être pas envie de faire ce que vous allez lui demander car ça ne l’intéresse pas ou parce qu’elle ou il trouve cela dégradant !

La conséquence de cela, c’est que la pornographie devient ensuite le centre de votre sexualité car votre partenaire ne peut pas assouvir pleinement vos fantasmes et vous donner, au mieux, ce que le porno vous donne actuellement.

Ce qui cause inévitablement le problème suivant : le sexe avec votre partenaire devient moins excitant que le porno.

Rapide anecdote personnelle, lorsque j’étais dépendant à la masturbation devant la pornographie, je ne pouvais pas m’empêcher de transférer tout ce que je voyais dans le porno, dans mes rapports sexuels.

Aujourd’hui, je ressens largement la différence durant mes rapports sexuels avec ma copine car je suis davantage centré sur le plaisir qu’elle prend et sur nos échanges de regards ce qui rend l’expérience 1000 fois plus transcendante que si j’essayais juste d’appliquer ce que je voyais dans le porno.

Pour que vous compreniez bien comment notre cerveau peut arriver à préférer la pornographie à la relation sexuelle dans la vie réelle, je vais vous expliquer d’une manière plus scientifique comment votre cerveau en arrive à cette situation.

Notre cerveau est malléable, cela veut dire qu’il a la capacité de changer et de s’adapter aux différentes stimulations qu’il reçoit.

Et durant toute sa vie, notre cerveau créé de nouveaux chemins neuronaux pour déterminer si l’activité que nous faisons est excitante ou si nous sommes attirés par ce que l’on fait.

Plus des activités qui sont excitantes et qui procurent du plaisir sont répétées dans le temps et plus les chemins tracés dans le cerveau deviennent profonds.

Par exemple, si un homme regarde un porno pour la première fois à ses 30 ans, cela créera un chemin dans son cerveau comme s’il traçait une ligne dans le sable fin sur une plage.

S’il ne regarde pas d’autre porno, le chemin neuronal va s’effacer petit à petit.

De la même manière qu’une trace dans le sable laissée avec son doigt va s’effacer grâce au vent qui souffle sur la plage et qui balaye le sable.

En revanche, si cette personne regarde de nombreuses fois du porno pendant des semaines, des mois, voire des années, alors le chemin tracé dans le cerveau va devenir de plus en plus profond et difficile à s’effacer.

C’est comme si au lieu de laisser une trace dans le sable avec son doigt l’homme utilisait ses deux mains pour creuser et aller encore plus en profondeur.

Cette trace devient alors ancrée en lui et va devenir difficile voire presque impossible à défaire, surtout s’il continue encore et encore à creuser.

Vous ajoutez à cela que la masturbation couplée avec le porno libère de la dopamine qui est un plaisir neurochimique et qui apporte à votre cerveau le signe d’une grosse récompense.

Cette réaction chimique va accentuer encore plus les chemins neuronaux créés dans votre cerveau.

Si on reprend l’exemple de l’homme qui creuse dans le sable, eh bien imaginez qu’il rajoute de l’eau pour que le sable soit humide et qu’il puisse creuser encore plus profondément.

Plus les traces seront profondes et ancrées et plus votre cerveau ne trouvera du plaisir et de l’excitation qu’en regardant de la pornographie.

Personnellement, c’est de cette manière que je peux expliquer pourquoi lorsque j’étais complètement accro au porno dans mon passé, j’avais la sensation que la masturbation devant du porno était bien meilleur que les relations sexuelles que j’avais avec de vraies femmes.

En plus, je ne vous cache pas qu’inconsciemment mon cerveau comparait le physique des actrices pornos avec celui des femmes dans la vie réelle.

Et comme les actrices sont sélectionnées pour être les plus excitantes possible, j’étais forcément moins excité avec les femmes que je rencontrais.

Le porno avait considérablement augmenté mes standards sexuels et je me lassais donc très facilement des femmes.

Aujourd’hui bien-sûr tout a changé.

Je vis très bien mon couple avec la femme qui m’accompagne et je ne me lasse pas d’elle comme je pouvais le faire dans le passé.

Il faut vraiment prendre conscience que c’est normal d’avoir tendance à se lasser facilement de son ou de sa partenaire si l’on est dans un environnement où l’on est exposé à une multitude de partenaires potentiels dont le physique est attractif et séduisant.

Aujourd’hui on vit dans une société hyper sexualisée où c’est rare de vivre une seule journée sans être exposé soit à du sexe ou soit à de l’érotisme, qu’ils soient cachés ou non.

Tout cela rend la monogamie quelque chose de très challengeant que ce soit pour les hommes ou pour les femmes !

Alors si vous vous souciez réellement de votre partenaire et que vous voulez durer ou que vous souhaitez trouver quelqu’un avec qui construire une relation solide et durable, alors compliquer les choses avec la pornographie qui coupe la connexion et l’intimité serait la première des erreurs à ne pas faire pour atteindre ce but.

La société tend beaucoup aujourd’hui à montrer le sexe comme un simple objet de consommation et à confondre les relations sexuelles et l’intimité en montrant peu souvent que les deux sont différents.

Sauf que coucher avec quelqu’un ne signifie pas être intime avec cette personne.

Et pour faire durer une relation et avoir des rapports sexuels épanouissants et réguliers sur le long terme, cela demande de l’intimité entre les deux personnes.

Mais au lieu de faire des efforts pour créer de la connexion, nous sommes évidemment facilement attirés vers les sites de rencontre ou bien le porno pour nous faire plaisir rapidement.

Tout cela est en partie dû au fait que nous vivons dans une société obsédée par la gratification immédiate !

Maintenant que vous savez tout cela, vous avez deux choix.

Vous pouvez avoir l’illusion de vivre une sexualité épanouissante en vous masturbant régulièrement devant du porno.

Ou vous pouvez maximiser votre potentiel sexuel en cultivant l’intimité et la connexion avec votre partenaire ou votre future partenaire.

Mais pour cela, il faut que l’intimité fasse intégralement partie de votre relation amoureuse et de votre vision de la relation de couple.

Et cela est uniquement possible que lorsque vous supprimez la pornographie de votre vie.

Gardez le cap sur vos objectifs !