Combien de temps faut-il pour réussir à arrêter le porno ?

Je tiens à m’excuser si tu t’attendais à un chiffre exact comme 90 jours que je vois souvent sur des forums ou des articles parce que c’est un peu plus compliqué que ça.

D’abord parce que ça dépend de multiples facteurs.

Par exemple l’âge.

Si on prend 2 personnes qui ont 10 années de dépendance au porno et qu’elles veulent arrêter en même temps, sauf que l’une a commencé à 13 ans et l’autre a commencé à 20 ans.

Eh bien la personne qui a 13 ans va mettre plus de temps à reprogrammer son cerveau parce que l’enfance et l’adolescence sont des périodes de la vie où le cerveau est encore bien malléable.

Malléable ça signifie que sa structure est facilement déformable.

A 20 ans, le cerveau a terminé sa croissance et n’est plus aussi facilement modifiable qu’avant.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il n’est plus modifiable.

Pour t’illustrer ça imagine que le cerveau d’une personne de 13 ans on pourrait dire que c’est de la pâte à modeler tandis que le cerveau d’une personne de 20 ans, c’est d’avantage du bois et plus on avance dans les années et ça devient de la pierre.

Donc plus une personne commence à regarder du porno très jeune et plus cela va impacter fortement son cerveau et plus il sera long de le reprogrammer.

Se rajoute à cela le nombre d’années de dépendance.

Plus une personne est dans le porno depuis longtemps et plus cela va être difficile pour elle de s’en libérer.

Les marques laissées au cerveau seront d’autant plus profondes, mais aussi le mode de vie et les habitudes autour de la dépendance auront bien pris racine dans la vie de cette personne.

Un autre facteur qui peut jouer c’est l’expérience sexuelle.

Quelqu’un qui a eu des rapports sexuels ou qui en a actuellement ira toujours plus vite parce qu’il sait ce qu’est la vraie sexualité, donc il pourra mieux se détacher du porno.

Aussi, chaque personne n’a pas le même niveau de dépendance. J’ai des élèves qui étaient à 3 pornos par jours quand j’ai commencé à travailler avec eux, comme d’autres à 2 par semaines.

Avec tous les facteurs que l’on a vu précédemment tu te rends bien compte que c’est difficile de donner un nombre exact pour définir quand est-ce que tu seras totalement guéri.

En revanche, je vais te montrer que tu peux te situer dans cette guérison parce que durant ton sevrage, si tu suis les bonnes méthodes, tu vas rencontrer plusieurs étapes.

La première étape que tu vas atteindre, c’est lorsque tu ne te comporteras plus de manière compulsive.

Tu vas arrêter d’être en « pilote automatique » et tu vas réussir à contrôler tes envies de regarder du porno.

Avec une bonne méthode, de bons outils et de bonnes stratégies psychologiques ce stade peut être atteint en 2 à 3 mois, peut-être plus pour certains.

C’est pour cela que lorsque je lis certaines personnes se battre avec leur addiction depuis 1 an, 2 ans, 3 ans, 5 ans et avoir toujours les mêmes résultats ça m’énerve.

Parce que ces personnes-là n’ont pas compris qu’en continuant de faire tout le temps la même chose ils vont toujours avoir les mêmes résultats.

Il y a quelques semaines j’ai discuté avec un homme d’une vingtaine d’années qui est devenu l’un de mes élèves.

Cela faisait 5 ans qu’il essayait d’arrêter le porno.

Tiens-toi bien, en quelques semaines avec moi il a réussi à avoir plus de résultat que durant les 5 dernières années.

Alors certes ses 5 dernières années lui ont servies, mais quand on fait mal certaines choses, qu’on s’entête à le faire et qu’il n’y a personne pour dire « stop c’est pas bien ce que tu fais », alors on stagne indéfiniment.

Je ferme la parenthèse.

La seconde étape que tu rencontreras, c’est lorsque tu n’auras plus de craving et de pensées pornographiques.

Le craving c’est une envie irrésistible d’aller regarder du porno (pour faire simple c’est une très grosse pulsion).

Pour arriver à cette deuxième étape de ta guérison tu dois déjà avoir fait un gros travail sur toi et avoir réussi à contrôler la majeure partie de tes pulsions sexuelles.

Lorsque tu arrêtes définitivement de regarder du porno tu vas forcément avoir des pics de pulsion à cause du manque, mais si tu persistes dans le temps en utilisant des techniques pour contrôler tes envies d’aller regarder du porno, ces pics de pulsions vont tout simplement s’en aller.

Idem pour les pensées pornographiques.

Je n’ai pas de temps à te donner pour cette étape parce que c’est trop individuel et c’est progressif.

En tout cas tu sais que tu auras passé cette étape lorsque tu seras convaincu que tu n’as pas besoin de porno pour te sentir bien ou pour combler certains de tes manques.

Maintenant on va parler de la troisième étape de la guérison.

Même après avoir réussi à contrôler tes envies de regarder du porno et après avoir considérablement diminué tes pulsions à tel point que tu ne rechutes jamais ou presque jamais, tu vas continuer à toujours avoir des comportements associés du type regarder avec insistances les femmes ou t’imaginer entrain de coucher avec alors que tu ne leur as jamais parlé.

Pour franchir cette étape il va te falloir du temps et ce temps peut se calculer en années.

Tout dépend vraiment du travail que tu auras fait sur toi.

Mais si tu arrives à ce stade c’est déjà un bel accomplissement.

Maintenant, tu fais peut-être partie des personnes qui ont des troubles sexuels.

Par exemple, l’impossibilité d’éjaculer lors d’un rapport sexuel cela peut prendre du temps pour guérir.

Un an ou deux, c’est quelque chose de tellement profond et ancré qu’il ne va pas falloir seulement quelques mois.

L’impuissance et les pertes d’érection cependant ça peut prendre un peu moins de temps, tout dépend aussi ta fréquence de masturbation.

Pour l’éjaculation prématurée tu peux avoir de bons résultats en quelques mois, voire quelques semaines si tu fais des exercices spécifiques en musclant par exemple ton périnée.

Soit bien conscient que toutes les informations que je t’ai donné dans cet article sont des estimations.

Trop de facteurs rentrent en compte pour déterminer une durée exacte pour chaque étape de la guérison.

De toute façon, je vais te donner un conseil : ne te focalises pas sur le résultat, concentres-toi plutôt sur le processus et sur les petits progrès que tu fais chaque semaine.