Ce que le CÉLÈBRE psychologue CARL JUNG ferait pour ARRÊTER le porno

Vous avez bien fait de cliquer sur cet article parce qu’aujourd’hui je vais vous expliquer une idée très importante à connaitre si vous voulez réussir à vous libérer du porno et de la masturbation pour toute votre vie.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai utilisé le terme « libérer du porno » et non « arrêter le porno » et j’ai fait cela volontairement pour la raison suivante :

« Ce à quoi vous résistez, persiste » citation de Carl Jung l’un des plus célèbres psychologues de l’histoire.

Quand vous dîtes « je veux arrêter le porno » ou « je ne veux plus regarder du porno » ou encore « je tiens mon abstinence depuis une semaine », vous êtes dans une démarche de « ne pas craquer », vous êtes dans la résistance, dans la friction dans la tension à l’intérieur de vous.

Le problème c’est que psychologiquement, lorsque vous essayez de repousser quelque chose, vous nourrissez sa présence dans votre tête.

Lorsque vous vous dites « je ne dois regarder du porno », l’inconscient de votre cerveau capte prioritairement une seule chose « regarder du porno ».

Le sens des mots a une grande importance pour votre cerveau, souvenez-vous en.

Donc cela signifie que si vous êtes dans une démarche où vous renvoyez constamment l’idée à votre cerveau que vous résistez au fait de regarder du porno, vous développez un état d’esprit de sacrifice.

Et cet état d’esprit de sacrifice, vous pousse à penser au porno et à y retourner parce que si votre cerveau considère qu’il se sacrifie chaque jour pour ne pas aller regarder du porno, inconsciemment il comprend que le porno est important pour lui, pour qu’il se sente bien.

Au lieu de ça, je vous encourage donc plutôt à identifier et à ressentir les effets bénéfiques du fait de donner votre temps et votre énergie ailleurs que dans le porno et la masturbation.

Ressentez l’énergie qui s’accumule, la confiance en vous qui augmente, la paix morale que vous gagnez durant les jours où vous ne consommez pas de porno et focalisez votre attention sur ces bienfaits, appréciez le fait qu’il vous accompagne désormais dans votre vie.

***

D’un autre côté, si vous êtes dans la démarche « d’arrêter le porno » et non de vous « libérer » ou encore mieux « de reprendre votre vie en main », cela signifie qu’une part de vous croit inconsciemment que pour réussir à faire cela il faut simplement prendre le porno et l’enlever de votre vie.

Mais la vérité, c’est que vouloir juste pratiquer l’abstinence pour ne plus être tenté de retourner devant du porno ne peut pas marcher sur le long terme.

Si vous vous êtes masturbé régulièrement devant du porno depuis des années, votre vie s’est construite en fonction de cette habitude.

Ce qui signifie que le porno fait désormais partie intégrante de votre identité et de votre vie.

Imaginez que votre vie c’est un grand jardin, le porno c’est un peu comme une plante qui aurait poussé dans votre jardin.

Et vouloir juste arrêter le porno, cela revient à la même logique que de vouloir arracher cette plante de votre jardin parce qu’elle ne vous convient plus.

Mais vous aurez beau l’arracher, le problème, c’est que cette plante sème constamment des graines dans votre jardin, et donc elle repoussera quelques jours ou quelques semaines plus tard.

La solution n’est donc pas de vouloir arracher de façon sèche la plante, mais plutôt de trouver ce qui la nourrit dans son environnement, dans la terre dans laquelle elle pousse, ce qui lui permet de se développer et de rester en vie, pour ensuite remplacer la terre, le substrat et peut-être au aussi passage arrêter de l’arroser pour qu’au final la plante ne trouve plus de quoi s’alimenter pour grandir et exister dans votre jardin.

Dans la même logique, vous pouvez réussir à ne plus vous masturber devant du porno pendant quelques jours ou quelques semaines, mais au bout d’un moment, si votre mode de vie favorise toujours autant votre besoin et vos envies de retourner voir du porno, alors vous y retournerez.

Il est donc super important pour vous dans un premier temps, d’identifier ce qui nourrit votre besoin de garder le porno dans votre vie et vos envies d’aller regarder du porno.

Cela peut être pleins de choses : des images érotiques sur internet qui stimulent sans cesse votre libido, des sources de stress qui vous font vous sentir mal au quotidien et qui vous poussent à vous apaiser devant du porno, des besoins intrinsèques comme le fait d’être célibataire, de ne pas réussir à dormir ou de ne pas avoir de vie sociale épanouissante… ou bien, de ne pas avoir une vie assez excitante et stimulante.

En effet, vous ne pourrez pas vous libérer du porno si le porno est la seule source de stimulation et d’excitation dans votre vie.

Si votre vie n’est pas au moins autant, si ce n’est plus, stimulante et excitante que le porno, vous aurez toujours besoin de retourner voir du porno pour vous sentir vivre et exister.

Il y a quelques semaines j’étais en coaching avec un de mes anciens élèves qui n’était pas forcément un gros consommateur de porno, mais il y revient toujours de temps en temps, il n’arrive pas à tirer une croix définitive sur le porno.

Pendant ce coaching on parlait de son travail, de son boulot, et je lui ai demandé : “sur une échelle de 1 à 10, à combien estimes-tu aimer ton travail?”

Et il m’a répondu 3/10.

Et là j’ai tout de suite compris pourquoi il n’arrivait pas à se libérer complètement du porno malgré les efforts qu’il fait depuis des années.

A un moment donné, si vous vous levez chaque matin pour travailler toute la journée dans quelque chose qui ne vous plait pas, qui ne vous excite pas, qui ne vous stimule pas, comment espérez-vous arrêter le porno ?

Comment espérez-vous satisfaire votre cerveau en lui proposant une vie largement moins excitante et stimulante que le porno-lui-même ?

Alors, vous pourrez probablement réussir à diminuer votre consommation malgré une vie pas forcément très épanouissante, mais l’arrêter complètement va très certainement vous demander de trouver un travail un peu plus excitant qu’un 3/10.

Donc si vous êtes en train de vous libérer du porno, c’est important pour vous de clairement définir vos buts dans votre vie, ce que vous voulez faire, construire, développer, que ce soit en termes de projets, mais aussi en termes de compétences à acquérir ou même d’expériences sociales ou humaines à vivre.

Vous avez tout intérêt à trouver des projets et des occupations qui vous prennent beaucoup de votre temps, de votre énergie et de votre attention pour vous sentir tellement complet dans votre vie que vous n’envisageriez même plus l’idée de vous masturber devant du porno.

Prenez quelqu’un qui est passionné par quelque chose de productif comme apprendre à jouer un instrument, monter son entreprise, performer dans un sport, développer ses compétences sociales en faisant des rencontres, etc…

Dans son cerveau, c’est plus ou moins les mêmes circuits cérébraux que l’addiction qui se cachent derrière sa passion.

Autrement dit on peut voir une passion comme une forme d’addiction de qualité.

Et ce qu’il est important de comprendre, c’est que finalement, votre cerveau recherche les addictions.

Et si vous ne faites pas en sorte de développer des addictions de qualité, qui impliquent de créer, de construire, de réfléchir, de développer, d’apprendre, de devenir meilleur, et bien vous allez sûrement vous retrouver par défaut avec des addictions de basse qualité.

***

Très en lien avec le sujet de cette vidéo, il y a un autre point que je voulais aborder.

Bien souvent, on pense à tort que pour réussir à arrêter le porno il faut le remplacer par une vie sexuelle en se mettant en couple.

Cette idée est fausse et j’en ai justement la preuve avec certains des hommes que j’accompagne qui m’ont confié qu’ils croyaient que lorsqu’ils seraient en couple, ils n’auraient plus besoin de porno et que le célibat était la principale cause de leur consommation de porno.

Sauf qu’une fois en couple, il se sont rendu compte que ce n’était pas assez suffisant pour stopper leurs envies

Alors ils se sont dit que lorsqu’ils seront mariés, cela sera une bonne raison pour ne plus en consommer.

Mais encore une fois, ils se sont trompés.

En fait, dès lors que vous placez vos motivations pour arrêter le porno à l’extérieur de vous-même, dans une autre personne, alors vous prenez deux risques.

Le premier risque, c’est de ne pas avoir la motivation nécessaire pour le faire correctement.

Typiquement lorsque l’on est en couple, il est très facile de se laisser aller en se disant que sa partenaire ne le saura même pas si vous le faite juste une fois.

Dès que ce schéma de pensée commence à naître c’est la dégringolade assurée.

Le second risque, c’est que si par malheur il y a une rupture, comme l’autre personne était la raison pour laquelle vous arrêtiez, vous perdez votre motivation et vous replongez corps et âme dans le porno.

Donc pour que vous évitiez ces deux situations, il est très important que vous construisiez vos motivations personnelles en fonction de vous-même et non en fonction des autres.

Les autres, comme votre partenaire ou future partenaire peut rentrer dans l’équation de vos motivations, mais elles doivent apparaître au second plan.

Gardez le cap sur vos objectif !

Théo